A retenir dans l'agenda de l'Urfist ...

23/01/2017 : Dans le cadre d’un appel à projets « Soutien aux projets innovants de formation » (SPIF) émis par PSL (ANR 10-IDEX-0001-02), l’École a achevé en janvier 2017 la conception d’un tutoriel multimedia interactif en ligne sur les brevets d’invention , confiée à l’URFIST de Paris, administrativement rattachée à l’ENC.

22/08/2016 : Le nom de domaine du site de l'URFIST a changé. Au lieu de urfist.enc.sorbonne.fr, il faut désormais saisir l'adresse suivante : urfist.enc-sorbonne.fr.
Merci de tenir compte de ce changement et de mettre à jour vos favoris et vos partages d'urls.

Version imprimable

CR réunion des correspondants-formation du jeudi 29 septembre 2011


Etaient présents :
Martine Augouvernaire (SCD Tours), Sylvie Bardou (INHA), Lise Barneff Chpakovski (SCD Paris 3), Nadine Batude (SCD Paris 10-Nanterre), Ridha Brini (SCD Paris 11), Maria-Livia Cadis (SCD Paris 2), Adrienne Cazenobe (Médiadix), Nelly Clément-Guyader (SCD Rouen), Amanda Cruguel (SCD UPEC), Brigitte Dujardin (SCD Paris 8), Nicole Feuchot (BUPMC), Hélène Jacquemart (SCD Diderot-Paris 7), Séverine Lalloyer (SCD Diderot-Paris 7), Delphine Lescot (SCD Le Havre), Mathieu Lescuyer (SCD Paris-Sorbonne), Orlane Mardon-Amblard (bibliothèque ENS Cachan), Jean-François Maynier (UNPIdF), Emmanuelle Minault-Richomme (SCD CNAM), Raphaële Moatti (bibliothèque ENS Cachan), Christiane Montis (bib. Sainte-Barbe), Claudie Moustrou (BIUS Médecine), Valérie Néouze (SCD Paris Descartes-Paris 7), Christophe Pavlidès (Médiadix), Cécile Pinte (SCD Paris 13), Armelle Rigaud (Ecole nationale des chartes), Margarita Shala (Médiadix), Fabienne Warin (SCD Diderot-Paris 7), Françoise Zentz (BIUS Pharmarcie), Marie-Claude Zikra (université Paris 1 – Maison des sciences économiques).

Pour l’URFIST : Aline Bouchard, Manuel Durand-Barthez, Corinne Habarou, Marie-Claude Labarde.

La réunion a été ouverte à 14 h avec une présentation de l’URFIST de Paris et de ses activités :

  • personnel,
  • bilan des formations 2010,
  • rappel sur les missions (formation, conception et édition de documents pédagogiques, veille et recherche).

A noter pour 2011-2012, une évolution du site web, d’abord visible dans la refonte de sa page d’accueil, effective fin septembre 2011. La page est organisée en trois colonnes : celle du centre est cliquable et correspond au menu horizontal du haut de la page ; celle de gauche correspond aux nouveautés du site et celle de droite présente les autres sites internet où l’on peut retrouver l’URFIST en ligne.
D’autres modifications tant sur la structure du site que sur les contenus interviendront dans le courant de l’année. Pour rappel, il est possible de suivre les actualités du site via les flux RSS formations et ressources.

L’essentiel de la réunion a été consacrée à la présentation de l’offre de formation 2011-2012, établie en fonction de l’offre existante, des nouveautés envisagées et des demandes informelles ou relevées dans les différents plans de formation qui sont parvenus à l’URFIST.

Cette offre est présentée, divisée selon les axes établis avec le Ministère :

  • réseaux et outils d’information et de communication,
  • recherche d’information sur internet,
  • validation, évaluation, usages de l’information,
  • sources et ressources disciplinaires,
  • histoire, enjeux, problématiques des technologies de l’intelligence,
  • production et traitement du document numérique,
  • édition électronique,
  • droit de l’information,
  • outils et techniques de gestion documentaire,
  • traitement de l’information,
  • pédagogie de l’information.

D’une manière générale, l’URFIST essaie de proposer une offre aussi large et variée que possible  :

  • des formations généralistes et des formations plus spécialisées, comme pour les formations à la recherche d’information,
  • des formations d’initiation et des formations plus avancées (outils, usages, questions en cours), comme pour les formations au web 2.0,
  • des formations comparatives des outils,
  • des formations couvrant les différents domaines disciplinaires, d’où le souhait, par exemple, de reproposer des formations en sciences économiques et de gestion qui étaient une spécialité de l’URFIST il y a quelques années,
  • enfin, afin de faciliter les repérages dans l’offre de formation, l’URFIST a commencé à réfléchir à une présentation sous forme de modules (web 2.0, publication scientifique), permettant de rassembler différentes thématiques sur un sujet plus général.

Pour rappel, l’offre de formation est disponible en ligne :

Enfin, Jean-François Maynier (UNPIdF) profite de sa présence pour présenter l’UNPIdF (Université numérique Paris Ile-de-France), l’une des 17 universités numériques en région, « structure d’appui au développement des usages du numérique dans les domaines de la formation au numérique, de l’e-administration, de la vie universitaire et étudiante ».
Outre la participation aux projets d’infrastructures numériques (Univcloud) et aux services de mutualisation régionale (carte multiservice étudiant, Rue des facs, l’UNPIdF propose également une offre de formation, complémentaire de celle de l’URFIST, dans le domaine des outils et des usages du numérique. Ces formations sont destinées à l’ensemble des personnels des établissements d’enseignement supérieur, dont les enseignants-chercheurs et les professionnels de la documentation :

Place est alors laissée aux questions des correspondants :

  • formations de formateurs
    la formation généraliste est destinée à toutes les personnes ayant à assurer des formations, que ce soit auprès des usagers ou auprès des collègues. A cette occasion, Christophe Pavlidès (Médiadix) rappelle que, dans la lignée du groupe de travail sur les CRFCB réuni par le Ministère, celui-ci doit établir un nouveau groupe de travail afin de clarifier les périmètres de formation entre les organismes responsables de la formation des personnels de bibliothèques (CRFCB, ENSSIB et URFIST). Il se félicite cependant que la taille de la zone desservie par l’URFIST et Médiadix permettent à chacun d’avoir sa place dans l’offre de formation, sans concurrence.
    une attente est exprimée en faveur d’une formation de formateurs sur Zotero et/ou les logiciels de gestion de références bibliographiques. L’URFIST ne propose pas de formation de ce type à Zotero, mais va proposer cette année une formation panoramique sur la question ;
  • sources et ressources disciplinaires
    Une question est posée sur le contenu de la formation aux bases de données en médecine pour savoir si cela implique uniquement des bases gratuites ou non. Il est répondu que l’URFIST ne dispose pas de bases payantes pour les présenter en formation. Mais le formateur précise qu’il s’agit moins d’une formation au contenu et à l’utilisation d’une base de données précise qu’à la démarche documentaire sur des bases de données médicales, indépendamment de leur mode d’accès.
    La demande ayant été faite lors de la dernière session de formation en droit d’une formation sur le droit européen, il est répondu que cette demande a bien été prise en compte.
  • formation au dépôt de thèses 
    Si l’URFIST ne propose pas de stage dans son catalogue pour le dépôt des thèses, des formations de ce type sont proposées dans le cadre des formations à destination des CIES et collèges d’écoles doctorales. La question reste soulevée de l’insertion de ce type de formations au catalogue général des stages.
  • formations aux outils
    Concernant le traitement de l’image, l’URFIST ne propose que la formation à Gimp.
  • formations non assurées par l’URFIST.
    L’URFIST ne propose pas de formation en chimie et en biologie ; il faut donc se tourner vers les établissements.
  • Concernant les formations XML ou HTML, l’URFIST renvoie à la formation Médiadix ;
  • Plateformes pédagogiques de type Moodle :
    Plusieurs demandes des plans de formation concernaient les plateformes pédagogiques de type Moodle. L’URFIST ne propose pas de formation de ce type et renvoie à l’offre de l’UNPIdF, plus orientée TICE.

Enfin, Christophe Pavlidès fait le point sur les conventions signées entre les différents établissements et Médiadix. Il rappelle d’une part qu’à l’exception de rares établissements, l’ensemble des universités et des établissements ont signé la convention. Il souhaite d’autre part que la convention 2012 soit la même que celle de 2011.

Voir la présentation de l'Urfist à l'occasion de cette rencontre :

Voir davantage de présentations de l'URFIST de Paris.
Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !